Noir, lait, blanc : les 3 grandes catégories de chocolat et leurs nuances

Le chocolat est ce qui ravit les papilles des enfants comme des adultes. Le moment de sa dégustation est un plaisir incomparable ! Mais, il est nécessaire de se renseigner sur les trois grandes catégories de chocolat : noir, au lait et blanc. Faisons le point sur les apports de ces friandises et leurs vertus alimentaires.

Le chocolat noir, une gourmandise aux multiples vertus

Chocolat noir, fin supérieur ou amer, c’est  ainsi qu’on l’appelle, en vue de sa densité en cacao, au moins 40%. Certains trouvent son goût très amer et préfèrent prendre un chocolat au lait. Mais derrière l’amertume et la forme du caractère du chocolat noir,  amer ou trop fort, il est important de comprendre qu’a affaire à une catégorie authentique. Composé principalement de beurre de cacao, de pâte de cacao et de sucre, cette friandise obtenue suivant un rituel artisanal, dans des ateliers de chocolaterie, regorge de vertus. Avec 40% de cacao, 26% de beurre de cacao et 14 % de cacao sec dégraissé, cette gourmandise se veut un parfait allié de notre bonne santé. D’abord deux petits carrés de chocolat noirs pris de deux à trois fois par semaine, constitueraient une solution pour protéger son cœur et ses artères, ce qui peut amoindrir les risques d’accidents cardio-vasculaires. A l’instar de tous les antioxydants qui assurent la souplesse de nos artères, le chocolat noir est un bouclier contre l’athérosclérose et l’hypertension.

Si vous êtes un sportif, vous devez savoir qu’avec 40 grammes de chocolat noir, vous parviendrez à accroitre vos performances et ce en dilatant les vaisseaux sanguins et en réduisant la consommation d’oxygène. Pour autant, ce qui est tant vanté dans les spots publicitaires, n’est pas évoqué en tant que tel en parlant du chocolat. Bien que nombreux, les bienfaits qu’il nous apporte ne sont pas mis en avant. Prenons comme exemple la théobromine et le magnésium, qui sont présents en grande quantité dans le chocolat noir. Ces deux substances stimulent et régulent le système nerveux, ce qui permet l’augmentation des les effets des neurotransmetteurs. Avec une consommation assez modérée, ceux qui souffrent de trouble de sommeil, peuvent quant à eux retrouver des nuits plus sereines.

Chocolat au lait : douceur et aspect velouté !

Tout comme le chocolat noir, le chocolat au lait doit contenir au moins 25 % de cacao sec dégraissé, 14 % de lait en poudre et 25 % de matières grasses. Toutefois, avec sa texture crémeuse et sa délicatesse, cette catégorie est plus appréciée que la première. La douceur et l’aspect velouté de cette gourmandise est le fruit d’une parfaite alliance d’ingrédients. Si le chocolat noir, tire son charme de sa teneur en cacao et beurre de cacao, le chocolat au lait, nous offre un gout plus tendre grâce à la poudre de lait qu’il contient et qui rend sa couleur plus claire.

Le chocolat blanc : un vrai chocolat ?

Contrairement aux idées reçues, le chocolat blanc est un vrai chocolat, sauf qu’il ne contient pas de la pâte à cacao. Toutefois, il est composé de beurre de cacao, de lait en poudre, lécithine… Cela n’empêche que cette friandise a des admirateurs. Elle ravit les papilles des inconditionnels des saveurs tendres et raffinées. Selon la législation, un bon chocolat blanc doit contenir 14 % de produits lactiques secs et 20 % de beurre de cacao au moins.